Procrastination …

Nous pouvons parfois être coincé dans la procrastination. Qu’est-ce que c’est ? Quelles en sont les causes ? Comment en sortir ?

D’abord, qu’est-ce que la procrastination ? Ce terme a été vient du latin. Crastinus signifie « demain » et pro signifie « en avant ». La procrastination est le fait de remettre sans cesse au lendemain ce que nous avions pourtant décidé de faire aujourd’hui ! C’est l’exact inverse du proverbe populaire qui nous dit : « Ne jamais remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour-même ». Facile à dire, mais parfois cela semble si compliqué que nous sommes très efficaces pour faire « tout ce qui n’est pas urgent » SAUF ce que nous sommes vraiment sensés faire !! Vous vous reconnaissez dans ce mécanisme ? ! Personnellement, c’est parfois une plaie pour moi. Je vais très bien ce qui est « pour les autres » mais devient inefficace quand c’est « pour moi »… Je vais très efficace pour ce qui me plaît, ce que j’ai envie de faire – bricoler – par exemple, et je n’arrive pas à me mettre à faire « ce que je dois » faire.

Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que je remets ? Il est fort à parier que cela ne concerne pas tous les domaines. Dans quel domaine ? personnel ou professionnel. Sur quel sujet ? l’administratif ou le marketing … Dans quel contexte ? Certaines personnes vont arrêter net d’avancer quand elles sentent une pression extérieure, ou si elles ne sont plus interaction avec d’autres… Pour pouvoir avancer, la première étape est donc d’identifier ces éléments. Car nous ne procrastinons par « toujours et partout » Donc observez-vous et écrivez pour voir s’il y a un schéma redondant qui vous concerne. Parfois, la procrastination vient du fait que le projet, l’objectif n’est pas suffisamment clair. Retravailler l’objectif, le diviser en sous-objectifs peut permettre de l’atteindre sans être « noyer » à la perspective de monter directement l’Everest !

Ensuite il est bon de regarder : Qu’est-ce qui est en enjeux ici ? Quand nous procrastinons, les causes peuvent être diverses, et une des questions fondamentales à nous poser est peut-être plus fondamentale : ai-je vraiment à faire ce que je passe mon temps à remettre à plus tard ? Il y a parfois une raison simple à notre procrastination, ce que nous nous sommes assignés comme tâche, n’a finalement aucun sens pour nous ! Ce n’est pas quelque chose que nous voulons faire. Parfois, il est nécessaire de le faire, comme faire sa déclaration d’impôts et les payer. Mais parfois, soit, nous pouvons le déléguer à quelqu’un d’autre, soit nous pouvons tout simplement décider d’abandonner cet objectif qui ne nous nourrit pas, que nous ne sommes pas forcément motivés à atteindre, qui n’a pas forcément de sens pour nous.

Alors, comment en sortir ? 1. Observer le sujet et le contexte de la procrastination ; 2. Me demander si je veux vraiment faire ce que je remets sans cesse ; 3. Décider : de le laisser tomber ou de le déléguer ou de lui trouver un sens ou de le sous-diviser en sous-objectifs atteignables… Comme l’humour peut aider à prendre de la distance vis-à-vis d’une situation qui peut être pesante, je vous invite à regarder ce tedx de Tim Urban que je trouve très bon sur le sujet :                  https://www.ted.com/talks/tim_urban_inside_the_mind_of_a_master_procrastinator?language=fr   13’55 de détente !

#procrastination #projet #sens #objectif

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s