Trois chemins…

Trois chemins existent qui peuvent nous mener à un même objectif. Donc, apparemment, il n’y a pas de différence. Seulement, nous ne serons pas dans le même état intérieur selon le chemin emprunté ! Est-ce que cela a de l’importance ? Oui ! Car alors l’énergie intérieure qui nous guide sur ce chemin n’est pas la même. 

Le premier est le chemin de l’obligation. Vous savez tous les « il faut », « je dois » ou « tu dois »… intérieurs et/ou extérieurs. Certes, si « il faut » que je le fasse, je vais le faire… Mais comment je me sens ? Tendu/e non ?!! Ce chemin me donne de l’énergie pour faire ce que je dois faire mais il m’en prend autant intérieurement car je me sens « obligé/e ». Je suis lié/e par cette obligation. C’est comme si j’appuyais sur l’accélérateur et sur le frein en même temps ! Beaucoup d’énergie dépensée et perdue pour rien. L’énergie est alors liée. Car je me sens lié/e, ligoté/e, entravé/e quand je suis sur ce chemin de l’obligation.

Le second chemin est le chemin des émotions. C’est un chemin qui peut être agréable… si l’émotion est dynamisante. Il peut même donner beaucoup de saveur, de goût, de couleur au chemin ! Donc, au premier abord, il paraît plutôt positif, non ? Oui ! La difficulté vient de son instabilité. S’il arrive un obstacle, l’émotion peut changer drastiquement car alors « je n’ai plus le goût » de rien ! Je n’ai plus envie d’aller dans la direction que je m’étais fixée car l’émotion a disparu. L’énergie est alors mobile. Elle change selon l’émotion qui m’habite et donc la direction que je prends. Si je suis challengé/e, je vais arrêtée aller dans une toute autre direction. L’énergie n’est pas stable car elle n’est pas dirigée vers un point précis.

Le troisième et dernier est le chemin de la décision. Avant de m’engager sur ce chemin, j’ai réfléchi à l’objectif que je me fixais, en me demandant : « Qu’est-ce que je veux ? » Cet objectif a du sens pour moi, il a donc de la saveur, une consistance. Et j’y tiens compte de moi, des autres et de l’entourage. L’énergie est alors autonome. Car je me suis fixé/e moi-même mon propre objectif en conscience, par décision et librement. Mon énergie est alors ferme et stable. Je suis engagée et rien ne peut m’arrêter car je sais où je vais et pourquoi.

Nous passons tous par ces trois chemins. Nous avons aussi nos pentes personnelles et des moments dans notre vie où nous sommes plus touchés par l’un ou l’autre. Le fait de l’identifier permet de savoir où j’en suis à tel ou tel moment. L’intérêt aussi de cette prise de conscience est de pouvoir décider de changer de chemin, de « déménager » d’énergie. La question : « Qu’est-ce que je veux ? » aide à aller vers l’énergie autonome. Elle permet de « diriger » l’énergie de l’émotion dans une direction pour que celle-ci devienne stable. Elle permet de sortir de l’obligation pour aller vers la décision et la liberté. Alors : « qu’est-ce que tu veux ? »

#chemin #choix #obligation #émotion #objectif

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s