Vivre pleinement après un traumatisme

Source : http://www.pixabay.com

Quand on vit un trauma, on peut avoir l’impression que « tout est fini » et que « rien ne sera comme avant ». Cela est en partie vraie, mais il est vraiment possible non seulement d’en sortir mais de vivre pleinement après celui-ci !

Une agression, une perte brutale, un accident, une intervention chirurgicale invasive… Nous sommes nombreux à avoir vécu un ou plusieurs traumatismes, que l’on ait cherché à l’enterrer bien profondément – consciemment ou inconsciemment, notre esprit nous protège aussi – cela a / a eu un impact sur notre vie. Alors, qu’est-ce que cela veut dire : que nous sommes « condamnés » à nous noyer dans le traumatisme provoqué par cet épisode qui « nous est arrivé » ? Non ! Je suis l’histoire que je me construis aussi. « Si » cela n’avait pas eu lieu, qui serais-je devenue ? Sans doute quelqu’un d’autre. Personnellement, je me serais sans doute mariée plutôt que d’entrer au monastère par exemple. Mais aurais-je eu cette empathie et ses antennes qui me font « sentir » ce que la personne n’a pas encore exprimé même si « apparemment », celle-ci est lumineuse ? Aurais-je fait tout ce chemin intérieur de connaissance de moi-même et de la personne humaine ? Aurais-je appris à accompagner des personnes pour les accompagner vers « plus de vie » dans leur vie ? N’aurais-je pas eu peur ne serait-ce que d’écouter des personnes parlant de ce mal qui les a atteintes ? Je suis aussi devenue qui je suis par ce qui m’est advenue !

Est-ce que l’épisode traumatique change le cours d’une vie ? oui, c’est probable, d’une façon ou d’une autre. Et au départ, cela peut donner l’impression que la ligne de vie est comme brisée et que c’est définitif. Comme dans toute expérience, un changement extérieur à un impact sur notre personne à différents niveaux. Décider de « continuer à vivre » est sans doute la première étape.  Mais la question centrale est finalement non pas : qu’est-ce que j’ai vécu ? ou qu’est-ce qui m’est arrivé ? Même si cela peut faire partie du chemin aussi, dans un premier temps… Mais plutôt : qu’est-ce que j’en fais ? Qu’est-ce que je décide d’en faire ?  J’ai demandé à une amie québécoise si je pouvais vous parler de son parcours, elle a non seulement accepté mais partage avec nous un bout de son chemin. Celui-ci est pour moi très inspirant et plein de résilience. Son fils s’est suicidé au seuil de l’âge adulte. Douleur, incompréhension, questions et remise en question, culpabilité, colère… Tout cela a bien sûr habité son cœur.

Comment a-t-elle fait ? Il y a eu tout un chemin intérieur mystérieux, qui passe notamment par l’écriture, y compris à son fils. Le soutien de son mari et de sa fille, même si chacun/e vit aussi cela « à son rythme ».  Le soutien du groupe de parents qui ont perdu un enfant par suicide. La pratique de la marche et du marathon ont aussi été source d’équilibre physique et émotionnel. Comme elle le dit elle-même : « J’ai constaté qui oui , l’absence de mon fils  a changé le cours de la « rivière connue d’alors. » C’est une image, et la rivière coule encore, tu vois. J’ai mis beaucoup de temps à intégrer ces notions. Aujourd’hui je vis les mêmes émotions avec plus de sérénité. L’ennui, l’absence, sans culpabilité ni colère, émotion sans tristesse, les questions sans réponses ne me soucient pas, j’ai compris que je ne peux rien changer du passé. » Quand elle a pu « refaire surface », mon amie a décidé de s’engager à aider d’autres parents qui vivent cette perte doublement brutale du suicide de son enfant à « traverser » cela, « en remerciement pour l’aide qu’eux m’avaient apportée » dit-elle. Il y a des étapes et un minimum de temps nécessaire mais le chemin est possible. Mon amie est devenue « passeuse » de vie à son tour ! Et vous, que faites-vous de ce que vous avez traversé ? En avez-vous fait un chemin de vie pour vous et pour d’autres ?

#resilience #sortirdutrauma #traumatisme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s